Audrey Azoulay plaide pour une éducation de qualité pour tous en Afrique

Audrey Azoulay a plaidé en faveur d’une éducation de qualité pour tous comme un développement durable en Afrique.

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a plaidé, ce vendredi, pour l’éducation comme investissement prioritaire pour le développement durable en Afrique, et ce à l’occasion d’une conférence organisée par l’Agence Française de Développement (AFD) à Paris.

Lors d’une table ronde avec les ministres de l’Education du Sénégal, Serigne Mbaye Thiam, et de la France, Jean-Michel Blanquer ainsi que de la Directrice générale du Partenariat mondial pour l’éducation Alice Patricia Albright, Azoulay a tracé les axes prioritaires pour relever les défis de l’accès et de la qualité de l’éducation dans la régionsouligne un communiqué de l’Unesco.

Trois priorités pour l’Afrique ont été tracées. D’abord, la pertinence des enseignements jusqu’au supérieur et de la pédagogie. Le deuxième axe prioritaire consiste à mieux articuler les politiques d’éducation de l’emploi et de la santé et la troisième priorité met l’accent sur la transmission de valeurs pour une citoyenneté responsable et l’éducation à la paix, ajoute la même source.

En outre, Azoulay a souligné qu’une attention prioritaire doit être portée à l’égalité des genres, en particulier à la scolarisation des jeunes filles adolescentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *