Démenti de la DGAPR concernant le boycott d’une marque de lait à la prison Ain Borja

La DGAPR a démenti les informations relayées par les médias sur un boycott du lait à la prison d’Ain Borja. 

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a nié les informations relayées récemment par certains sites électroniques sur le boycott par les pensionnaires de la prison locale d’Ain Borja d’une marque commerciale de lait.

Les pensionnaires de cet établissement « consomment le lait et tous les autres produits alimentaires qui leur sont distribués dans le cadre des repas fournis par l’entreprise chargée de la restauration collective de l’établissement, de manière quotidienne et régulière », indique un communiqué de la DGAPR, relayé par la MAP.

La DGAPR a précisé que les pensionnaires « achètent leurs denrées supplémentaires de manière normale au sein de l’établissement, y compris le lait », rappelant que le panier a été interdit dans tous les établissements pénitentiaires.

De même, l’administration de l’établissement a dénoncé ce genre d’allégations et de mensonges diffusés par certains sites électroniques qui tentent de semer la zizanie dans le but d’impliquer le département pénitentiaire dans des actions qui n’entrent pas dans le cadre de ses prérogatives et préoccupations.

Elle a aussi mis en garde contre les conséquences de faire circuler de telles allégations, tout en se réservant le droit de recourir à la justice, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *