Le jour de la Saint-Valentin, la Chambre des représentants adopte la loi contre les violences faites aux femmes

Voilà de quoi célébrer la Saint-Valentin! La loi criminalisant le harcèlement sexuel et la violence contre les femmes vient d’être approuvée par le Parlement.

La Chambre des représentants a adopté, mercredi, la loi 103.13 relative à la lutte contre les violences faites aux femmes. 168 députés ont voté pour cette loi, alors que 55 autres députés ont voté contre.

La ministre de la Famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social, Bassima Hakkaoui a expliqué dans son allocution à la Chambre des représentants que « l’histoire de ce projet de loi a commencé il y a 15 ans déjà. L’idée est née et n’a par la suite trouvé ni le contexte approprié ni le climat convenable pour son développement, jusqu’à ce que les conditions ont évolué, les volontés se sont rencontrées et les âmes se sont rassemblées pour réunir les ambitions de faire ressortir cette loi, et ce, pour promouvoir la démocratie, l’équité et les valeurs de la justice ».

comme une traduction des exigences de la Constitution, qui interdit et lutte contre la discrimination, assure l’équité et l’égalité, préserve l’intégrité du corps humain et garantit les droits.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *