12:41 - 13 octobre 2017

Martil: la police a arrêté un employé pour escroquerie et sextorsion

Barlamane.com

Al Massae

En plein polémique sur les retraites des parlementaires, le ministre des Droits de l’Homme El Mostapha Ramid veut aller plus loin en demandant la suppression de celles des ministres.

« Il serait alors plus judicieux d’y mettre fin pour préserver l’image de la responsabilité gouvernementale et celle des institutions », a affirmé Mustapha Ramid.

Ramid a été très clair au sujet de la polémique des pensions des parlementaires puisqu’il a déclaré : « le chef du gouvernement a accordé une grande importance, depuis sa nomination, au sujet des retraites des ministres tout en cherchant des solutions adéquates pour sa résolution ».

Al Akhbar

Le quotidien a relayé de sources sûres, que la police a appréhendé à Martil, un employé d’une agence de transfert d’argent à Tétouan soupçonné de coordination et participation à la fraude et l’extorsion sexuelle de victimes de différents âges.

L’employé exigeait de ses victimes, l’envoi de grosses sommes d’argent en échange des cassettes vidéo, pour couvrir le scandale et ne pas publier leurs vidéos sur les réseaux sociaux.

Selon les mêmes sources, le réseau louait un appartement dans lequel il a installé des caméras cachées d’une grande précision pour filmer les pratiques sexuelles des victimes qui passaient les nuits avec leurs compagnes.

Akhbar Al Yaoum

Selon le quotidien, 600 milliards est la valeur des amendes infligées par les tribunaux, les frais et les services judiciaires, et qui n’a pas été payée à l’Etat. Chose qui a poussé le ministre de la Justice Mohammad Aujar, à inciter les magistrats à mettre en place de nouvelles procédures pour les extraire.

« L’avancement des services judiciaires se fait par les montants importants qui sont collectés pour la construction et l’équipement des tribunaux et la formation des ressources humaines », a déclaré cette semaine, Aujar dans une lettre interne destinée aux fonctionnaires.

Al Ahdath Al Maghribia

Le journal rapporte que le ministre russe, Dimitri Medvedev, a annoncé lors d’une visite officielle au Maroc la suppression du visa pour les marocains désireux visiter le pays russe.

Le gouvernement russe a annoncé, sur twitter, le 17 avril dernier avoir exempté, les citoyens de 18 pays dont les marocains, de visa pour franchir ses frontières via le port de Vladivostok.