11 millions de Marocains abonnés à la 4G

Le secteur des télécommunications enregistre au 1er trimestre 2019 une reprise de croissance des segments de la téléphonie mobile et de l’internet. C’est ce que dévoile le dernier rapport de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Les chiffres autour du mobile et de l’internet sont à la hausse : à fin mars 2019, le parc des abonnés Internet, fixe et mobile, s’élève à près de 23,1 millions enregistrant une hausse annuelle de plus de 9,3%, soit une croissance nette annuelle de près de 2 millions et portant le taux de pénétration à près de 65,6%. Cette évolution est portée essentiellement par l’internet mobile qui a connu la même tendance haussière de 9,2% et dont le parc s’établit à plus de 21,5 millions. Le parc Internet mobile 4G atteint 11 millions de clients au 31 mars 2019, soit une hausse annuelle de 56,7%.

Quant au parc FTTH (fibre optique), il s’élève à près de 82.693 abonnements, en hausse annuelle de 88%. Le parc de l’ADSL s’établit à près de 1,44 million d’abonnements à fin mars 2019. Quant au parc mobile , il s’établit à 44,73 millions d’abonnés à fin mars 2019 enregistrant un taux de pénétration de 127%, et une hausse annuelle de 2,37%. Le parc mobile postpayé réalise une hausse annuelle de près de 20% et s’établit à 4,13 millions d’abonnés, marquant progressivement une transformation progressive du mode de consommation. Quant au parc des abonnés mobiles prépayés, il se stabilise et atteint 40,6 millions.

En ce qui concerne les usages durant ce 1er trimestre 2019, le trafic sortant du mobile s’élève à 13,7 milliards de minutes, enregistrant une hausse de 7,2% par rapport au premier trimestre 2018. Le nombre de minutes mobiles consommées par client par mois a atteint 103 minutes en moyenne à fin mars 2019, contre 98 minutes une année auparavant, soit une hausse de 5%.

D’autres indicateurs par rapport à certains usages, comme les SMS, sont à la baisse, et d’autres relatifs à certains parcs comme le fixe. En effet, le trafic SMS, quant à lui, continue dans sa tendance baissière au titre des trois premiers mois de 2019 et s’établit à un peu plus de 1 milliard d’unités. La baisse annuelle est évaluée à 20%.

Le trafic sortant du fixe est marqué par une baisse de 10,3% sur une année. La même baisse (-10,8%) est enregistrée au niveau de l’usage moyen sortant mensuel par client fixe, qui atteint 91 minutes en moyenne au lieu de 102 minutes à fin mars 2018. Le prix mesuré par le revenu moyen s’établit, pour le segment mobile, à 22 centimes la minute à fin mars 2019, en quasi-stagnation par rapport à mars 2018, à 23 centimes/minute.

L’observatoire des marchés de télécommunications a été enrichi par un nouveau tableau de bord dédié aux « Liaisons Data Entreprises » qui a pour vocation de présenter l’état et l’évolution des parcs des services « liaisons louées », « VPN-IP », « LAN to LAN », « liaisons louées internationales » et « Ethernet International », commercialisés par les trois opérateurs globaux. Ainsi, à fin mars 2019, le parc des « Liaisons Data Entreprises » s’établit à 27.449 lignes enregistrant une hausse annuelle de 16,65%. Le parc de noms de domaine .ma compte 73.013 noms de domaine, enregistrant une augmentation annuelle de 6,5% par rapport à fin mars 2018.

Ventilés par opérateurs, Maroc Télécom reste leader dans ces segments par rapport à Orange et Inwi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *