36% des migrants au Maroc sont en situation irrégulière

36,6% des migrants se déclarent en situation irrégulière au Maroc, selon une enquête publiée ce mercredi par le Haut-Commissariat au Plan (HCP), organisme public chargé des statistiques et des recensements.

L’étude, intitulée «Enquête nationale sur les migrations forcées en 2021», indique que 42,9% de ce groupe sont des jeunes entre 15 et 29 ans.

L’enquête révèle que 37,7 % des femmes immigrées ont indiqué ne pas être régularisées, alors que ce pourcentage est de 35,9 % chez les hommes.

Environ un quart des migrants au Maroc (25,9%) ont déclaré être en situation régulière et 24% d’entre eux ont le statut de réfugié et 12,3% sont des demandeurs d’asile.

L’enquête indique que 53,9% des immigrés ont déposé une demande d’asile, et précise que les hommes demandent davantage ce statut (56,6%) que les femmes (49,8%).

Les nationalités qui demandent le plus l’asile sont les Yéménites (95,8%), les Syriennes (95,5%), les Centrafricaines (88,6%), les Maliennes (59,6%) et la République Démocratique du Congo (50,4%).

L’enquête indique également que la moitié des immigrés (49,8%) ont demandé la régularisation de leur situation au Maroc, 51,4% chez les hommes et 47,3% chez les femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *