Abdellatif Zaghnoun ou les scandales financiers à répétition

Abdellatif Zaghnoun, Directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), surnommé par les fonctionnaires de son département « dieu de l’immobilisme », ne fait que cumuler des scandales de tout genre.

Depuis la nomination de Zaghnoun à la tête de l’institution financière publique qui gère l’épargne, la gouvernance institutionnelle de la CDG est critiquée. En effet, ce véritable catalyseur d’investissements a vu ses activités diminuer progressivement dans un monde financier dynamique qui est de plus en plus complexe et risqué. D’ailleurs, la Cour des comptes n’a eu de cesse de pointer du doigt les anomalies financières de la CDG tout en mettant en exergue la détérioration du portefeuille des participations directes de la caisse ou encore la distribution bancale des provisions entre ses différentes filières.

Rappel des faits. Zaghnoun qui brille par sa gestion très controversée de cette institution étatique a puisé dans la caisse des retraités pour s’offrir en 2017 une flamboyante Audi A8 dont le prix dépasse 1,5 million de dirhams . Alors que les problèmes financiers que connaissent les filiales de la CDG sont pléthore.

Rappelons également qu’en 2016, le DG de la CDG a bénéficié de terrains, situés dans un quartier chic des plus chers de la capitale, dits des « serviteurs de l’Etat » acquis à un prix symbolique. Ces terrains ont été acquis par la CDG auprès de la Direction du foncier au ministère des Finances à un  prix dérisoire.

Dans un autre registre, Abdellatif Zaghnoun s’est substitué à la justice en innocentant un des accusés dans une affaire de corruption. Ne se contentant pas seulement de le rétablir à son poste à la Compagnie Générale Immobilière (CGI), il l’a, de plus, gratifié d’un salaire important avec effet rétroactif et ce, avant que la justice ne se prononce sur cette affaire qui a éclaté suite à une colère royale au sujet d’un grand projet immobilier à Al Hoceima.

Last but not least, côté privé, il est mêlé à une sombre histoire d’héritage familial, lui qui est très loin d’être d’être démuni, et qui met la petite famille de son défunt frère dans le besoin. Un scandale de plus qui a poussé ses neveux à sortir de leur silence et d’en appeler via barlamane.com à sa compassion et à son rôle d’oncle pour que justice familiale leur soit rendue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *