Abderrazak Soumah, l’un des fondateurs du «Mouvement des Moudjahidines au Maroc», accable les mensonges de Ali Aarrass

Abderrazak Soumah, ancien leader de l’organisation «Le mouvement des Moudjahidines au Maroc», a accordé une interview exclusive à la chaîne de télévision belge Maghreb TV, dans laquelle il a confirmé l’appartenance de Ali Aarrass à ladite organisation pendant plus de vingt ans.

Le djihadiste repenti et l’un des fondateurs du mouvement terroriste «Mouvement des Moudjahidines au Maroc» a rappelé que Ali Aarass livrait des armes et des sommes d’argent collectées en Belgique par Abdelaziz Nâamani au groupe, tout en affirmant que ce Belgo-Marocain était le compagnon de Abdelkader Belliraj.

Abderrazak Soumah, l’ex-terroriste condamné à 20 ans de prison au Maroc pour faits de terrorisme, a livré un témoignage exhaustif en français sur sa relation avec Ali Aarras et sur l’implication militante de ce dernier dans l’achat et l’acheminement des armes vers les milieux islamistes au Maroc. Il a affirmé avoir rencontré Ali Aarrass à plusieurs reprises, la première fois en 1981 à Bruxelles et la deuxième fois en 1983 à Paris où il était venu en compagnie de Abdelkader Belliraj.

Par ailleurs, le djihadiste repenti a relevé que Ali aarass lui a personnellement livré au Maroc une kalachnikov et deux pistolets, quelques jours seulement après les attentats terroristes de New York du 11 septembre 2001, ajoutant qu’il a refusé de les réceptionner cette fois-ci, car le mouvement des moudjahidines était en déliquescence. Toutefois, il reconnaît avoir accepté les 7 000 € qu’il lui avait proposés ce jour-là. «Cet argent représentait une part des bénéfices engendrés par les activités de la librairie bruxelloise Al Noor que Ali Arrass gérait pour le compte de notre Mouvement», a-t-il ajouté.

Il s’agit de la première fois qu’un des leaders de l’organisation terroriste des «Moujahidines au Maroc» accable de manière publique Ali Aarrass, un Belgo-Marocain, condamné à 12 ans de prison au Maroc pour faits de terrorisme qu’il a toujours niés. En effet, il continue de se présenter aux médias comme une victime alors qu’il est lié à des milieux obscurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *