Affaire sexe contre bonnes notes : Ouverture du procès le mardi 7 décembre

L’ouverture du procès des 5 professeurs impliqués dans l’affaire de harcèlement sexuel à l’Université Hassan 1er à Settat est prévue pour mardi 7 décembre.

Quatre des cinq professeurs devront comparaître devant le tribunal de première instance de Settat. Il s’agit du président de la filière de droit public, du coordinateur du master de finances publiques à la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat, du président de la filière économie, ainsi que d’un professeur d’histoire de la pensée politique.

Deux professeurs sont poursuivis en état d’arrestation, tandis que les deux autres se présenteront au tribunal le 7 décembre prochain en état de liberté provisoire suite au paiement d’une caution de l’ordre de 70.000 dirhams.

Le 5ème accusé, professeur d’économie est le seul poursuivi pour attentat à la pudeur avec violence. Il devra comparaître le mercredi 8 décembre devant la chambre criminelle de la cour d’appel de Settat. Il encourt jusqu’à dix ans de réclusion selon l’article 485 du Code pénal qui stipule que « tout attentat à la pudeur consommé ou tenté avec violences contre des personnes de l’un ou de l’autre sexe est puni de la réclusion de cinq à dix ans ».

Le doyen de la faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université Hassan Ier, quant à lui, avait démissionné de son poste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *