Algérie : de lourdes peines de prison requises contre les accusés dans l’affaire du financement de la campagne de Bouteflika

De lourdes peines de prison ont été requises contre les accusés dans le dossier du montage automobile et du financement de la campagne de Bouteflika, apprend-on des médias algériens.

Le Procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed a requis, ce dimanche 8 décembre, de lourdes peines de prison contre les principaux accusés dans l’affaire des usines de montage automobile et du financement de la campagne électorale de Bouteflika, notamment deux anciens ministres de l’Industrie : Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda. Ils pourraient ainsi écoper 15 ans de prison ferme.

Le procureur a requis par ailleurs 10 ans de prison ferme contre l’ex-ministre des Travaux publics Abdelghani Zaalane. En outre, le parquet a requis 8 ans de prison ferme contre le fils de l’ex-Premier ministre Abdelmalek Sellal, à savoir Fares Sellal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *