Algérie: Des milliards de dollars dépensés en armement chez les Russes

Dans sa folle course aux armements dans la région, l’ Algérie compte acquérir une variante du système de missiles antiaériens russe « S-300VM». Aussi connu sous son appellation « Antei-2500 », ce systèmes permet de lutter contre les missiles balistiques et de croisière.

Ce type d’armement fait l’objet d’entretiens entre le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal actuellement en visite en Russie, et son homologue russe, Dimitri Medvedev.

Selon le quotidien économique russe Kommersant, l’Algérie a déjà acquis des missiles antiaériens Buk-M2E, ainsi que des équipements variés (tanks T-90SA, hélicoptères, missiles, chasseurs…). Des contrats de plusieurs milliards de dollars ces dernières années.

L’Algérie est l’un des principaux partenaires de la Russie dans le domaine de la défense, rappelle Kommersant précisant en outre que Sellal et Medvedev discuteront de nouveaux contrats pour la livraison de bombardiers Su-32 et des avions de supériorité aérienne, les  Su-35, tous deux du constructeur Sukhoi.

Les deux Premiers ministres aborderont également une précédente commande de 16 autres avions, des Su-30MKA, dont 8 pourraient être livrés dès cette année, selon Kommersant, cité par TSA.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *