Attaque meurtrière dans des hôtels de Grand-Bassam, en périphérie d’Abidjan

Des hommes cagoulés et armés de kalachnikov ont mené une attaque meurtrière dimanche à la mi journée dans la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam, à environ 40 km d’Abidjan. Il y aurait une dizaine de morts selon un bilan provisoire des autorités.

La police a investi massivement le secteur. L’armée a déployé des véhicules militaires équipés des mitrailleuses lourdes et des chasseurs traditionnels dozo armés, rapportent Reuters et l’AFP.

Les auteurs de la fusillade – entre deux et dix selon les sources -sont toujours en fuite, affirme le site ivoirien linfodrome.ci. Ils ont abandonné une partie de leur équipement, dont la photo circule sur Twitter : trois grenades et des chargeurs de kalachnikov.

Le site d’informations Connexion ivoirienne précise que les tirs se sont fait entendre à l’hôtel Koral Beach et auraient continué dans les établissements environnants, dont L’Etoile du sud, « un grand hôtel très prisé par les expatriés ». Selon des témoignages, «ca tirait sur tout le monde sans tri et ils avançaient d’hôtel en hôtel».

Tout au long de l’après midi, des photos et des vidéos montrant des cadavres et des scènes de panique ont été postés par des témoins sur les réseaux sociaux. Eugène Kakou, journaliste ivoirien présent sur place au moment de l’attaque a décrit dans ces termes la scène qu’il a vécu à RFI : « On était au bord de l’eau quand il y a eu des coups de feu. Des gens ont dit au départ ce sont des pétards, des gens font un anniversaire. Mais moi ayant fait l’armée, je sais ce que c’est. J’ai entendu les coups de feu, il devait être 12h45 ou 13h… Tout le monde a commencé à se sauver, moi je suis allé me planquer d’abord dans les chiottes, et puis ça tirait, ça tirait, très fort, ça ne devait pas être des mitraillettes, peut-être des pistolets, une vingtaine ou une trentaine de coups de feu. Quand je suis ressorti des chiottes, une fille est arrivée elle était couverte de sang, elle disait ‘ils ont tué mon fiancé’ ».

Grand Bassam, ancienne capitale de la Côte d’Ivoire, se trouve sur la côte du Golfe de Guinée et abrite plusieurs hôtels de luxe, très fréquentés le week-end par les ivoiriens et les étrangers d’Abidjan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *