Benny Gantz clôt une visite historique au Maroc, l’accord-cadre de coopération sécuritaire signé cimente l’avenir

Le protocole d’accord signé lance formellement la coopération sécuritaire «sous tous ses aspects» entre le Maroc et Israël, face aux «menaces et défis dans la région», selon la partie israélienne. «Il s’agit d’une chose très importante qui nous permettra aussi d’échanger nos opinions, de lancer des projets conjoints et favorisera les exportations israéliennes jusqu’ici», avait souligné M. Gantz.

«Clôture une visite très importante au Maroc pour la sécurité d’Israël. L’accord historique que j’ai signé permettra de développer davantage les relations dans le domaine du renseignement, dans la coopération militaire et dans le domaine industriel. Je tiens à remercier le roi du Maroc, Mohammed VI, qui a parrainé la visite et tous les hauts responsables politiques et sécuritaires que j’ai rencontrés» a écrit le ministre de la défense israélien Benny Gantz, au terme de sa visite au Maroc.

La signature, mercredi 24 novembre à Rabat, d’un accord sécuritaire – officiellement nommé «Mémorandum d’entente en matière de défense» – entre le Maroc et Israël était le point culminent de ce déplacement à énormes enjeux. La visite inédite, dans la capitale du royaume chérifien, du ministre israélien de la défense, Benny Gantz, qui a paraphé le document avec son homologue marocain, Abdellatif Loudyi, a entériné le rapprochement entre Rabat et Tel-Aviv.

Le mémorandum du 24 novembre entend promouvoir «les échanges d’expériences et d’expertise, le transfert technologique, les formations ainsi que la coopération dans le domaine de l’industrie de défense».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *