Commission supérieure arabe de normalisation : appel à mettre en œuvre les conclusions de la réunion de Rabat

L’Organisation arabe du développement industriel, de normalisation et des mines (AIDSMO) relevant de la Ligue arabe et basée à Rabat et l’Organisation internationale de normalisation (ISO) ont appelé, jeudi lors d’une réunion bilatérale, à mettre en œuvre les conclusions de la réunion de Rabat de la Commission supérieure arabe de normalisation.

Lors de cette réunion ont été présentées les conclusions de la 55e session de la commission supérieure arabe de normalisation, organisée le 25 mars en visioconférence au siège de l’AIDSMO à Rabat.

Ce rendez-vous a été l’occasion d’appeler à la nécessité de développer l’échange d’informations entre l’AIDSMO et l’ISO au niveau des pays arabes.

Le directeur général de l’AIDSMO, Adel Saker a indiqué dans ce sens que la réunion organisée à distance avec le SG de l’ISO, Sergio Mujica, s’inscrit dans le cadre de la consolidation de la coopération entre les deux organisations à travers l’échange d’informations et la mise en œuvre du plan d’action de l’ISO relatif au pays en développement, précise la même source.

M. Saker a affirmé, poursuit le communiqué, que l’AIDSMO est disposée de collaborer avec l’ISO afin de réaliser les objectifs communs et d’édifier des relations solides qui servent les intérêts des pays membres dans la région, relevant que l’AIDSMO est en contact permanent avec ses membres via la mise en œuvre des programmes liés à la stratégie arabe de normalisation et de qualité, qui comprend plusieurs projets pouvant être mis en œuvre conjointement.

Le directeur général de l’AIDSMO a, à cette occasion, appelé à développer l’accord de coopération signé entre l’Organisation arabe et l’ISO, en particulier au niveau de la formation, ce qui permettra, a-t-il assuré, d’aider à soutenir, promouvoir et mettre en œuvre le plan d’action de l’ISO dans la région arabe.

Pour sa part, le secrétaire général de l’ISO, M. Sergio Mujica, a exposé les objectifs de la politique de l’organisation au niveau régional qui touchent à la coopération conjointe afin de mettre en œuvre sa stratégie ISO dans la région, au développement de l’échange des informations et à la recherche du soutien des organisation régionales en vue de mieux faire connaître les programmes présentés par “ISO” dans la région.

M. Sergio Mujica a, en outre, souligné l’importance d’établir et de renforcer une relation efficace entre l’AIDSMO et l’ISO et de la préserver.

Cette réunion a également porté sur les objectifs du deuxième axe des actions de la politique régionale de l’ISO et les étapes à mettre en œuvre à l’avenir, en plus de l’examen de certaines dispositions de l’accord de coopération technique signée entre les deux parties en 1994, à travers lequel elles ont convenu de la nécessité de les revoir et de les mettre à jour lors d’une prochaine réunion.

Le Maroc avait succédé officiellement à l’Égypte, le 25 mars dernier à Rabat, à la présidence de la 55e session de la commission supérieure arabe de normalisation. Le protocole de passation s’est fait entre M. Ashraf Ismail Mohamed Afifi, président du conseil d’administration de l’Organisation égyptienne de normalisation et de contrôle de la qualité et Abderrahim Taibi, directeur de l’Institut marocain de normalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *