Covid-19 : le dispositif onusien Covax accorderait au Maroc 1,8 million de doses

Le mécanisme Covax, destiné à assurer un accès équitable aux vaccins, accordera au Maroc 1,8 million de doses.

Le dispositif onusien Covax, destiné à assurer le partage équitable de vaccins anti-Covid, a publié la liste des premiers bénéficiaires de ce partage et la quantité de vaccins qu’ils obtiendront jusqu’en juin. Les plus de 337 millions de doses du dispositif sont destinées à la vaccination des plus vulnérables, notamment le personnel soignant. Elles couvriront 3,3 % de la population dans 145 pays et territoires, dont le Maroc, qui aura 1,8 million de doses.

Les pays qui recevront le plus grand nombre de doses au cours de ce semestre sont l’Inde (97,2 millions), le Pakistan (17,2 millions), le Nigeria (16 millions), l’Indonésie (13,7 millions), le Bangladesh (12,8 millions) et le Brésil (10,7 millions). La Corée du Nord est également sur la liste et doit recevoir près de 2 millions de doses du vaccin d’AstraZeneca produit par le Serum Institute of India (SII). Un petit nombre de pays riches y figure aussi, dont la Corée du Sud, le Canada, l’Andorre, Monaco, la Nouvelle-Zélande, le Qatar et l’Arabie saoudite.

Des doses de vaccins différents

Piloté par l’OMS, Gavi, l’Alliance du vaccin et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), Covax, qui fédère 156 Etats, vise à fournir d’ici à la fin 2021 des doses à 20 % de la population des 190 nations participantes. Il comporte un mécanisme de financement à l’intention des pays défavorisés. Quatre-vingt-douze pays à revenu faible ou intermédiaire remplissent les conditions requises pour bénéficier de ce soutien.

Le dispositif Covax prévoit actuellement que 1,2 million de doses du vaccin de Pfizer-BioNTech seront mises à la disposition de moins de vingt pays au cours du premier trimestre 2021, sous réserve de la conclusion d’accords supplémentaires. Ces doses seront complétées «par des volumes plus importants» du vaccin développé par AstraZeneca et l’université d’Oxford.

«Des volumes supplémentaires de doses du vaccin de Pfizer-BioNTech seront disponibles au cours du deuxième trimestre et au-delà, conformément à l’accord d’achat anticipé signé entre Gavi et Pfizer-BioNTech pour un maximum de quarante millions de doses», indique le dispositif Covax dans ses prévisions. «Les doses totales couvrent en moyenne 3,3 % de la population des 145 participants», en ligne avec l’objectif de 3 % de couverture sur les six premiers mois de 2021, «ce qui est suffisant pour protéger les groupes les plus vulnérables tels que les travailleurs de la santé», conclut-il.

Dix-sept pays livrés pour l’instant

Ces prévisions dépendent toutefois de plusieurs éléments, tels que l’état de préparation des pays. En outre, pour distribuer les fioles, l’OMS se doit d’avoir certifié les vaccins. Pour l’instant, l’organisation n’a validé que celui du duo BioNTech-Pfizer, déjà autorisé par les autorités sanitaires de plusieurs pays. Elle n’a, en revanche, pas encore donné son feu vert à celui d’AstraZeneca.

Comme il n’y aura que 1,2 million de doses du vaccin de Pfizer-BioNTech à distribuer au cours du premier trimestre, l’OMS et ses partenaires ont dû mettre en place un mécanisme de sélection, alors que soixante-douze pays avaient fait part de leur intérêt pour les précieuses fioles. Le processus de sélection a pris en compte le taux de mortalité du personnel sanitaire local et l’état de préparation des pays. L’OMS a également regardé si les pays candidats avaient déjà lancé leur propre campagne de vaccination ou pas.

Finalement, ces doses ne seront envoyées que dans les territoires palestiniens (37 440 doses) et dans dix-sept pays. Les mieux fournis seront la Colombie, le Pérou, l’Ukraine, les Philippines, l’Afrique du Sud et la Corée du Sud, qui recevront chacun 117 000 doses. Parmi les autres pays figurent la Bosnie-Herzégovine, la Géorgie, le Rwanda, la Moldavie ou encore la Tunisie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *