Covid-19 : Washington dénonce la désinformation russe sur les vaccins américains

Selon le quotidien Wall Street Journal, la Russie a lancé une campagne de fausses informations qui vise notamment le vaccin de Pfizer/BioNTech.

Les États-Unis ont dénoncé lundi une campagne de «désinformation» menée en ligne par la Russie contre deux des vaccins anti-Covid-19 autorisés aux États-Unis.

L’unité de la diplomatie américaine chargée de surveiller et contrer la propagande étrangère «a identifié quatre plates-formes internet russes, dirigées par les services russes de renseignement, qui répandent la désinformation», a déclaré le porte-parole du département d’État Ned Price.

«Ces sites contiennent de la désinformation au sujet de deux des vaccins qui ont été autorisés» aux États-Unis, a-t-il ajouté devant la presse.

Selon le quotidien Wall Street Journal, qui a révélé cette information, cette campagne vise notamment le vaccin de Pfizer/BioNTech. Les autorisés sanitaires américaines ont également donné leur feu vert au vaccin de Moderna et, très récemment, à celui de Johnson & Johnson.

«Il est très clair que la Russie a recours à ses vieilles méthodes, et en faisant cela met potentiellement en péril des personnes puisqu’elle répand la désinformation au sujet de vaccins dont nous savons qu’ils sauvent des vies chaque jour», a martelé Ned Price.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *