DGAPR : les détenus impliqués dans les événements d’Al Hoceima sont en bonne santé

L’état de santé de l’ensemble des détenus incarcérés dans le cadre des événements d’Al Hoceima est “normal”, a affirmé, vendredi, la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR).

Les conditions d’incarcération de l’ensemble de ces détenus “sont bonnes”, aussi bien au niveau des repas offerts ou de la protection sanitaire nécessaire, à l’instar de tous les autres pensionnaires des établissements pénitentiaires, a souligné la DGAPR dans une mise au point en réaction aux allégations d’un certain “Observatoire euro-méditerranéen des droits de l’homme”, concernant la situation des détenus incarcérés sur fond des événements d’Al Hoceima.

La même source relève que “les allégations contenues dans le communiqué de l’observatoire précité ne sont que la reproduction des mensonges diffusés par certaines parties, et ce sont les mêmes allégations que la DGAPR avait réfutées dans des communiqués précédents”.

Par ailleurs, la DGAPR affirme qu’elle est prête à ouvrir les portes des établissements pénitentiaires accueillant les détenus concernés devant les instances nationales des droits de l’Homme responsables, afin de s’informer de leur situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *