El Mustapha Ramid enfreint le Statut de la Chambre des représentants

L’absence des ministres de la séance des questions orales à la Chambre des représentants a suscité hier l’ire des parlementaires.

Les Présidents des groupes parlementaires ont soulevé hier, lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, la question de l’absence de ministres aux séances publiques du Parlement.

Face à cela, le ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme et des Relations avec le Parlement, El Mustapha Ramid, s’est empressé de demander la parole. Toutefois, la Présidente de la session, Hayat Almachfoue, a refusé de la lui accorder en raison du caractère interne de la question interne, posée dans le cadre du déroulement de la session et non d’une question adressée au gouvernement.

La décision de Hayat Almachfoue a suscité donc la colère de Ramid qui s’est autodésigné Porte-parole du gouvernement, s’octroyant ainsi le droit de remplacer Hassan Abyaba qui dernièrement a brillé par son absence des sessions parlementaires. Mustapha Ramid a, en conséquence, continué à crier fort tout au long de la session parlementaire. Ce qui a poussé Hayat Almachfoue à lui demander de respecter le Statut de la Chambre des représentants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *