Enquête HCP : Plus de 80% des Marocains considèrent que le Royaume arrivera à réaliser totalement l’ensemble des objectifs de développement durable à l’horizon 2030

Selon les résultats de l’enquête nationale sur la perception par les citoyens des ODD et des conditions de leur réalisation au Maroc, -effectuée par le Haut Commissariat au Plan (HCP)- , plus de 80% des Marocains considèrent que le Royaume arrivera à réaliser totalement l’ensemble des objectifs de développement durable à l’horizon 2030.

L’enquete nationale dont les résultats ont été présentées, mardi à Rabat par le haut commissaire au Plan Ahmed Lahlimi Alamai, souligne qu’afin de répondre aux perceptions des ménages et atteindre les ODD à l’horizon 2030, il faut réformer l’administration et l’enseignement, garantir l’égalité d’accès à l’enseignement et à la santé, consacrer la démocratie, soutenir les initiatives privées et favoriser la planification.

Les concitoyens estiment que la pauvreté, le chômage et la consommation de la drogue sont largement responsables des phénomènes de la violence, note l’enquête, ajoutant que la corruption et le népotisme favorisent les inégalités dans le domaine de l’emploi, de la santé et des services sociaux.

En effet plus de  50% perçoivent une hausse de la corruption pratiquement dans tous les domaines et institutions, et en particulier dans le secteur de la santé, fait savoir le HCP, estimant qu’une plus grande rigueur de la loi et une plus grande sévérité de la justice sont considérées comme la solution souhaitable.

Cependant, plus de 90% des citoyens jugent la société paisible et en attribuent les conflits, quand ils existent, à un déficit moral.

Au plan du niveau de vie, près de 44% des concitoyens considèrent que l’extrême pauvreté est une réalité dans leur environnement, fait remarquer le HCP, précisant que plus de 80% d’entre eux pointent la mendicité comme un phénomène fréquent ou très fréquent et 45% en attribuent la raison au chômage, 33% à la lucrativité de la pratique.

Par ailleurs, l’enquête relève que la finalité de la politique économique doit être l’emploi pour 57% des concitoyens, l’amélioration des conditions de vie pour 33% et la création de la richesse nationale pour 10%.

Il est remarquable à cet égard que parmi les différentes catégories d’emploi, 41% privilégie l’auto-emploi, 33% l’emploi public et 5% l’emploi dans le secteur privé, souligne le HCP.

S’agissant de l’approche genre, 41% de la population perçoivent l’égalité des sexes comme une réalité au Maroc et soutiennent la parité hommes-femmes dans tous les domaines de la vie économique et institutionnelle, relève l’enquête, précisant que 70% des ménages attribuent l’origine des inégalités dans ce domaine aux valeurs héritées de la tradition et à des comportements innés chez l’homme.

En revanche, la population est à 87 % contre toute parité dans le partage de l’héritage, relève l’enquête.

S’inscrivant dans le cadre de la « Consultation nationale sur la contextualisation de l’Agenda 2030 pour le développement durable au Maroc », cette enquête s’installe dans le processus d’enrichissement de la base des micro-données sur les ménages marocains, et qui porte sur la perception, par ces derniers, des problématiques déclinées par quelques-uns des 17 objectifs prévus par l’Agenda 2030 pour le Développement Durable, a indiqué M. Lahlimi lors de la présentation des résultats.

L’enquête a été réalisée entre le 1er juillet et le 19 août 2016, cette enquête qui a couvert l’ensemble du territoire national avec un échantillon permettant d’en régionaliser les résultats, s’est fixé comme objectif d’appréhender l’évaluation par les citoyens, dans leur vécu quotidien, des dimensions du développement humain dans notre pays, des facteurs à l’origine de leur niveaux actuels et des conditions de réalisation de meilleures performances nationales pour atteindre les ODD à l’horizon 2030, a-t-il expliqué.

MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *