Enseignement supérieur : le Maroc, parmi les pays « les plus actifs » dans la coopération avec l’UE

Le Maroc est parmi les pays « les plus actifs » quant à la participation aux programmes de coopération avec l’Union européenne (UE) en matière d’enseignement supérieur et de recherche-innovation, a souligné, lundi 21 octobre à Rabat, le ministre chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha, qui s’exprimait à l’occasion de la journée nationale d’information du programme « Erasmus+.

Le ministre chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha, a indiqué que le Maroc est le premier partenaire du programme « Erasmus+ » au niveau africain et deuxième dans la région sud de la Méditerranée. En effet, durant la période 2004-2019, le Maroc a participé à 144 projets dont 107 projets Tempus et 37 projets Erasmus+ de renforcement de capacités. En plus, 7.434 mobilités « Erasmus+ » d’étudiants et de personnel ont été approuvées entre le Maroc et l’UE, représentant environ 26 millions euros, et 3.960 mobilités ont été réalisées, notamment 2.809 mobilités sortantes, à savoir vers l’Europe, et 1.151 entrantes vers le Maroc. Ces échanges de mobilités concernent 50 institutions d’enseignement supérieur et universités marocaines avec 190 institutions européennes, 71% de ces mobilités sont réalisées par les universités publiques marocaines.

Pour sa part, l’Ambassadeur de l’Union européenne au Maroc, Claudia Wiedey, a affirmé que le programme « Erasmus+ » permet « un échange dans les deux sens puisque non seulement des Marocains ont bénéficié de ce programme, mais également environ 700 Européens viennent rejoindre les universités marocaines ».

Organisée par le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en collaboration avec la Délégation de l’UE au Maroc et le Bureau national Erasmus+ Maroc, cette journée d’information est l’occasion de présenter les différentes actions et nouveautés du programme. Elle vise aussi à favoriser le réseautage et l’échange entre les universités et établissements de l’enseignement supérieur marocains et leurs homologues européens invités ainsi que les autres parties prenantes, à annoncer le lancement des Erasmus Days à travers le Royaume et à porter un regard sur le futur de la coopération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *