Entre 70 et 80 réfugiés syriens forcent le passage frontalier à Melillia

Entre 70 et 80 réfugiés syriens sont entrés de force, lundi en début de matinée, au préside occupé de Melillia, obligeant les autorités des deux pays à fermer momentanément le passage frontalier.

Ces réfugiés ont profité de l’afflux massif quotidien à pareille heure des commerçants, travailleurs et femmes-mulets, pour se mêler à la foule forçant ainsi leur passage dans cette ville pour y demander l’asile.

Les autorités espagnoles ont, rappelle-t-on, installé un bureau d’asile juste derrière le poste frontière côté espagnol.

Selon le délégué du gouvernement autonome, Abdelmalik El Barkani, cité par la presse locale, il n’y a eu aucun blessé que ce soit du côté des agents de police que des migrants syriens, soulignant que ce n’est pas la première fois que de tels incidents se produisent. ‘’C’est malheureusement quelque chose qui se produit à plusieurs reprises ces dernières semaines, pratiquement tous les jours’’, a-t-il souligné.

IL a par ailleurs affirmé que les autorités espagnoles n’empêchent pas les syriens d’entrer pourvu qu’ils le fassent dans le calme, munis de leurs pièces d’identité et disent ce qu’ils veulent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *