États-Unis : le Congrès bloque une vente d’armes à l’Arabie saoudite de 8MM$

Mercredi 17 juillet, la Chambre des représentants des États-Unis a approuvé le blocage d’une vente d’armes d’une valeur de 8 milliards de dollars à l’Arabie saoudite et à d’autres alliés.

«Horrifiés par l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi par des agents de son pays», les élus ont rappelé que «depuis l’intervention de Riyad et sa coalition au Yémen, près de 10.000 personnes ont perdu la vie dans le conflit». Pour ces raisons, les représentants ont donc voté pour une série de mesures visant à empêcher plus de 22 ventes d’armes à l’Arabie saoudite et à d’autres alliés.

Les mesures suscitées, votées par le Congrès, sont déjà passées au mois de juin par le Sénat contrôlé par les Républicains, et doivent maintenant être transmises à la Maison Blanche. Le président Trump devrait y apposer son veto, pour que la résolution y afférent ne passe pas. En contre partie, les deux chambres du Congrès devront réunir une écrasante majorité des deux tiers pour outrepasser le veto du présidant. Un scénario peu probable, car elle nécessiterait qu’une cinquantaine d’élus – qui n’ont pas voté le blocage mercredi – choisissent de voter contre le veto présidentiel.

Michael McCaul, numéro deux républicain de la commission des Affaires étrangères de la Chambre, a critiqué mercredi le résultat « dangereux » du vote de la chambre, évoquant «le déploiement des tentacules iraniens» dans le Moyen-Orient. «Si nous les laissons y parvenir, l’instabilité sera de mise et la sécurité de nos amis, comme Israël, sera menacée», a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *