Festival international du film d’Amman : La 2ème édition connait la participation du Maroc

L’ouverture de la 2ème édition du Festival international du film d’Amman s’est tenue, lundi soir, avec la participation de plus de 50 longs métrages, documentaires et courts métrages de 26 pays, dont le Maroc.

Le festival, organisé dans le respect strict des mesures de précaution contre la covid-19, s’est ouvert avec la projection du film « Gaza mon amour » des réalisateurs palestiniens frères Tarzan et Arab Nasser, qui ont remporté de nombreux prix dans les festivals internationaux.

Les films participant au festival, qui se poursuit jusqu’au 31 août, concourront pour remporter les prix du Bouclier d’iris noir (Fleur nationale de Jordanie), du meilleur long métrage arabe, du meilleur film documentaire et du meilleur court métrage arabe.

Parmi les longs métrages arabes participant à la compétition figurent les films marocains « Oliver Black » de Taoufiq Baba, « Une autre bataille » de Mohamed Fekran et « Rue Contact » d’Ismail El Iraki.

Dans la compétition du film documentaire arabe, la marocaine Karima Saidi participe avec son film « Un long chemin ».

Par ailleurs, plusieurs films sont en compétition pour le Prix du court métrage arabe, dont les deux films marocains « L’enfant rebelle » de Shahrazad Moumni Bardaei, et « Aisha » de Zakaria Moumni.

Parallèlement aux projections de films, le festival sera marqué également par des ateliers, des séminaires et des rencontres sur des thèmes variés, avec en outre deux plateformes pour soutenir des projets en développement ou en post-production.

Lors de cette 2ème édition, l’événement accueillera le Festival du Film Franco-Arabe, dans une section spéciale baptisée « Rendez-vous avec le Cinéma Franco-Arabe ».

En outre, le programme du festival comprend la section dénommée « Le premier et le plus récent », qui retrace le parcours cinématographique d’un réalisateur chevronné. Cette année sera dédiée au réalisateur syrien Mohamed Malas, en mettant en exergue l’évolution de son style dans le cinéma au fil des ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *