France inter : « l’Algérie accuse le Maroc d’être à l’origine de ses incendies meurtriers»

En trois minutes d’analyse concise, France inter met en évidence la facilité du pouvoir algérien à toujours trouver un coupable externe à son incapacité à gérer la situation catastrophique dans le pays sur les plans économique, sanitaire, humain. Même quand il s’agit de l’incurie du pouvoir à maîtriser les derniers incendies de Kabylie, pourtant prévisibles dans la région, qu’Anthony Bellanger, auteur du podcast sur la radio française, juge criminelle.

Le coupable pour le régime algérien défaillant, est tout trouvé : le Maroc jalousé pour sa stabilité, ses succès diplomatiques concernant la reconnaissance du Sahara  et la réussite de sa campagne de vaccination. En bref, tous les domaines où Alger cumule les échecs que mettent en exergue son énorme dépendance aux prix du gaz et du pétrole et l’incompétence sans nom des dirigeants à combler son déficit pour pouvoir répondre aux défis actuels. 

L’antienne du Maroc inlassablement accusé par le président algérien Tebboune des maux dont souffre l’administration algérienne démontre, s’il le fallait encore que la reconnaissance du Sahara par les USA et Israel en fin 2020 est une pilule qui ne passe pas en Algérie, conclut le chroniqueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *