Guinée : des feux « mystérieux » ravagent les habitations des populations

Depuis plusieurs années, des feux touchent les habitations de la région du Fouta-Djalon, en Guinée, entraînant une énorme confusion auprès des habitants, puisque les origines et causes de ces feux leurs sont toujours « mystérieuses », rapportent les Observateurs de France 24.

Dans le district de Gonkou, non loin de la ville de Labé, près d’une trentaine d’habitations, en majorité des cases, sont parties en fumée depuis début septembre, rapporte le média français. Des vidéos ont fait le tour des réseaux sociaux sur lesquels l’on peut voir des familles regarder brûler leur maison en plein jour, dans l’impuissance totale.

Les habitants sinistrés dorment à la belle étoile, en pleine saison d’hivernage et sont complètement délaissés par les autorités. Certains ont perdu leur maison, leurs affaires, mais aussi les cultures autour de leur case, ajoutent les Observateurs.

Personne ne sait exactement à quand remonte ce phénomène, il aurait commencé à être recensé en 1978 après l’incendie d’un hameau à Hafia, une sous-préfecture de Labé. Depuis, les autorités ont décompté près de 5.000 cases brûlées, concernant 27.000 habitants. Au cours des dix dernières années, des études ont été menées, sans toujours aboutir à des hypothèses concluantes, ajoute la même source.

Des enquêtes ont déjà été menées sur le sujet, écartant les hypothèses superstitieuses. Mais selon les Observateurs, ces rapports d’expertise et les préconisations pour prévenir ces incendies n’ont jamais été partagés avec les habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *