Inde: Envoi d’une équipe médicale à Kanpur après l’apparition d’un cas du virus Zika

Le ministère indien de la Santé a dépêché, lundi, une équipe multidisciplinaire à Kanpur dans l’Etat de l’Uttar Pradesh (nord) où un cas de maladie du virus Zika a été signalé.

L’équipe composée de spécialistes de la santé publique issus du Programme national de lutte contre les maladies à transmission vectorielle et du Centre national de contrôle des maladies, travaillera en étroite collaboration avec le département de la santé de l’État et dressera un bilan de la situation sur le terrain.

L’équipe devrait s’assurer de la mise en œuvre du plan d’action du gouvernement pour la gestion du Zika et recommanderait en outre les mesures de santé publique nécessaires pour contenir la propagation du virus, indique un communiqué du ministère de la santé.

Le cas détecté concerne un officier des Forces aériennes indiennes dans le district de Kanpur, selon les autorités sanitaires, qui indiquent que des échantillons ont été prélevés sur plus de 20 personnes qui sont entrées en contact avec le patient et ont été envoyés à un laboratoire spécialisé pour y être examinés.

Le Kerala (sud) a été le premier État à avoir signalé des cas de virus Zika chez une femme enceinte en juillet dernier, avant qu’une une alerte élevée ne soit émise dans les Etats du sud.

Bénin chez la plupart des gens, le virus peut entraîner ce que l’organisation mondiale de la Santé appelle désormais le « syndrome congénital de l’infection à virus Zika », regroupant des complications neurologiques et de graves anomalies du développement cérébral.

La contamination de femmes enceintes par le Zika a abouti, dans de rares cas, à la naissance d’enfants atteints de microcéphalie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *