Joey Hood : «Notre position sur la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara reste inchangée»

Un haut responsable du département d’Etat américain a effectué mercredi 28 juillet une visite officielle à Rabat consacrée à la sécurité régionale, avec en toile de fond les conflits au Sahel, en Libye, mais aussi le dossier du Sahara.

Le secrétaire d’Etat adjoint par intérim des Etats-Unis pour le Proche-Orient, Joey Hood, a d’abord été reçu mercredi par le chef de la diplomatie algérienne Nasser Bourita dans le l’objectif de renforcer le dialogue et les relations bilatérales entre les deux pays.

Lors d’un entretien, les deux hommes ont évoqué les divers défis qui affectent la paix et la sécurité dans les régions d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, selon nos constatations. Lors de la conférence de presse, M Hood a déclaré que «la position américaine sur la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara reste inchangée», confortant une précédente déclaration du département d’État début juillet : lors d’un point presse, le porte-parole de la diplomatie des États Unis, Ned Price, a affirmé que la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara «reste la position de l’administration» du président Joe Biden. «Pas de changement».

Les deux responsables ont également discuté de la lutte contre la montée du terrorisme dans le Sahel et de la situation en Libye, ainsi que la nécessite de désigner un nouvel envoyé spécial pour le Sahara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *