La Banque mondiale revoit à la baisse ses prévisions 2015 des prix du pétrole

La Banque mondiale a révisé, à la baisse, ses prévisions pour l’année 2015, des cours du brut, les ramenant de 57 dollars (chiffre de juillet 2015) à 50 dollars le baril.

Dans le dernier numéro de son rapport trimestriel, intitule ‘’ Commodity Markets Outlook’’, la Banque mondiale indique que cette révision s’explique par le ralentissement de l’économie mondiale, l’ampleur des stocks actuels de pétrole et l’anticipation d’une augmentation des exportations de pétrole iranien après la levée des sanctions internationales contre ce pays.

Le rapport, qui traite des perspectives des marchés mondiaux des produits de base, souligne que l’indice des prix de l’énergie établi par la Banque Mondiale a chuté de 17 %, au troisième trimestre 2015, par rapport au trimestre précédent.

Cette chute est due, selon le rapport de la Banque Mondiale à l’effet d’une nouvelle baisse des cours du pétrole provoquée par l’anticipation d’un ralentissement de la croissance mondiale, et plus particulièrement de la croissance de la Chine et d’autres pays émergents.

Elle est également due à l’existence d’une offre abondante et la perspective d’un accroissement des exportations iraniennes de pétrole, l’année prochaine.

Les prix de l’énergie devraient régresser, en 2015, de 43 % en moyenne par rapport à ceux de l’année 2014, prévoit la Banque Mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *