La Cour d’Appel rejette la requête de liberté provisoire pour Bouachrine, et reporte le procès au 17 septembre

La Cour d’Appel a rejetté, aujourd’hui, la requête de liberté provisoire de la défense de Taoufik Bouachrine, le fondateur d’Al Yaoum24, poursuivie dans une affaire de viol et de traite des êtres humains.

La défense de l’accusé avait soumis à l’examen de la Cour d’appel une requête de liberté provisoire de Taoufik Bouachrine, lors du dernier procès. La Cour a refusé ladite requête et a reporté le procès final de Bouachrine au 17 septembre prochain.

Taoufik Bouachrine est poursuivi pour viol et tentative de viol, traite des êtres humains, abus de pouvoir à des fins sexuelles, ainsi que tentatives de chantage et pornographie avec recours à la violence.

Le Tribunal de première instance avait condamné Taoufik Bouachrine à 12 années de prison ferme, du fait de ces motifs, ainsi qu’à dédommager ses victimes de montant allant de 100.000 à 500.000 dhs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *