La DGI à la rencontre des membres de la CGEM

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a organisé hier une rencontre sur les dispositions de la Loi de Finances 2020.

Plus de 80 entreprises ont participé à une rencontre organisée par la CGEM sur “les dispositions de la Loi de Finances 2020”. Ce rassemblement a pour objectif de promouvoir l’échange avec la Direction générale des impôts (DGI) en vue de renforcer la confiance entre les opérateurs économiques, notamment les PME et l’administration fiscale. 

Lors de son allocution d’ouverture de cet événement, le Président de la CGEM, Chakib Alj, a souligné que la fiscalité est et restera un sujet central dans la quête d’un environnement des affaires favorable à l’acte d’entreprendre. « La tournée régionale que nous avons effectuée en marge de notre campagne nous a permis d’écouter les entreprises et leurs doléances portant sur la pression fiscale. Nous avons remonté ces doléances à la DGI de manière franche et empreinte de confiance », a-t-il indiqué. 

Pour sa part, Khalid Zazou, Directeur général par intérim de la DGI, a affirmé que “l’Administration est à l’écoute des entreprises pour renforcer la confiance et réformer continuellement la fiscalité pour une croissance économique de notre pays”. Il a également annoncé aux entreprises participantes qu’un guide dédié aux spécificités de la Loi de Finances 2020 est en cours d’élaboration par la DGI.

Concernant la participation du patronat à la préparation et à la discussion du Projet de Loi de Finances 2020, adopté et publié au Bulletin officiel le 14 décembre 2019, Mohamed Hdid, Président de la commission de la fiscalité et du régime de change, avait précédemment noté que le patronat a participé à tout le processus d’élaboration et d’adoption du Projet de Loi de Finances dans ses deux phases, à savoir la phase de programmation et celle de concertation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *