La fashion designer Sara Zerouali représente le Maroc à « La Moon Fashion Week d’Istanbul »

Le caftan marocain a été largement apprécié à « La Moon Fashion Week d’Istanbul ». Cette semaine de défilés, tenue à la métropole turque du 3 au 8 septembre, célèbre la haute couture et le prêt-à-porter. Il s’agit d’une occasion pour les stylistes du monde entier pour présenter leurs dernières collections. Sara Zerouali, une designer marocaine qui a choisi d’honorer le caftan marocain, a été la seule à avoir représenté son pays à cet événement de mode.

« J’ai été la seule marocaine qui a représenté le caftan marocain lors de l’événement. C’était l’occasion pour lancer ma nouvelle collection haute couture 2018 dont j’ai dû tarder le lancement », a affirmé Sara Zerouali à Barlamane.com. La plus jeune styliste du Maroc a dit qu’elle a choisi de reporter le lancement de sa nouvelle collection à cause des fêtes religieuses, « les gens étaient plus intéresses par les djellabas. C’était une saison estive qui encourage le prêt-à-porter. Il y avait également la saison des fêtes de mariages qui vient de finir« , explique-t-elle.

Zerouali, qui a préféré garder sa collection pour début septembre et l’exposer à la semaine de la mode d’Istanbul, révèle les deux composants de cette collection, « des robes, du prêt-à-porter haut de couture avec une touche marocaine et des caftans traditionnels avec des coupes modernes, des tissus fluides, un travail entièrement à la main, avec mon empreinte et ma touche, travaillés avec des matières nobles et des pierres précieuses« , confie-t-elle à Barlamane.com.

La jeune styliste, dont la spécialité est, par excellence, « le caftan du rêve » qui met en valeur les formes et la beauté de la femme, fait également du prêt-à-porter et des robes hautes coutures à la « finition marocaine ». « Je fais des défilés partout dans le monde, en Espagne, en France, en Belgique, au Niger, au Liban, en Turquie, à Budapest. J’ai des clientes étrangères, et maintenant les Marocaines optent aussi pour du moderne. Donc, je compte moderniser le caftan« , lance-t-elle fièrement.

« Je fais partie des jeunes stylistes du Maroc, la plus jeune styliste marocaine confirmée. J’ai confectionné des modèles pour Redone, Douzi, Dounia Batma, Lamia Zaidi, Nezha Regragui, et autres. J’ai été aussi approché par Mawazine et par le Festival du Film de Marrakech ».

Née en 1992 à Rabat, Sara Zerouali est une passionnée de la mode, depuis son jeune âge. Pour elle, les vêtements permettent de définir le style, l’identité et la personnalité. A l’âge de 22 ans, elle ouvre son atelier de couture à la capitale et dirige une équipe d’ouvriers, maîtrisant déjà toutes les ficelles du métier de styliste. En 2013, elle présente sa première collection. Elle sera ainsi désignée par un jury de professionnel de la mode marocaine et étrangère comme étant la jeune talent de l’année et sera propulsé sur la scène de caftan où elle conquit grâce à son talent d’artiste un public de femme. Sa renommée dépasse rapidement les frontières et attire une clientèle internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *