L’armée algérienne se dote d’un nouveau navire de guerre chinois  

La Marine algérienne s’est dotée d’un navire de guerre, une corvette lourde de la classe C28A baptisée « El Fatih-921 », rapporte TSA citant le ministère algérien de la Défense.

Le navire, dont l’inauguration a été présidée par le chef d’état-major et vice-ministre de la Défense, le général Ahmed Gaïd Salah, est arrivé à Alger le 8 mars dernier en provenance de Shanghai (Chine). « Doté de dernières technologies les plus sophistiquées dans le domaine de la marine militaire », ce bâtiment de guerre « est capable d’opérer et d’intervenir dans un large rayon d’action pour des missions polyvalentes », explique le ministère de la Défense.

« La modernisation du corps de bataille de nos forces armées constitue notre permanente préoccupation pour laquelle nous œuvrons […] à atteindre sur le terrain ses objectifs tout en répondant aux exigences des facteurs de force et de dissuasion », a déclaré le général Gaïd Salah dans son discours durant l’inauguration. « Nous sommes persuadés que cette force est devenue à notre portée suite à l’acquisition de ce type de bâtiments de guerre », a-t-il assuré.

Il s’agit de la deuxième corvette de classe C28A acquise par l’Armée algérienne depuis l’année dernière, réceptionnée dans le cadre d’un contrat signé en 2012 avec la Chine pour l’achat de trois corvettes. La première corvette, baptisée « Adhafer », a été livrée à l’Algérie en juin 2015. La Marine algérienne devrait recevoir la troisième corvette dans le courant de l’année 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *