Le Conseil de gouvernement adopte quatre projets de décrets portant sur la délimitation du périmètre des ORMVA

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat sous la présidence du chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a adopté quatre projets de décrets portant sur la délimitation du périmètre des Offices régionaux de mise en valeur agricole (ORMVA).

Le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, a précisé, dans un communiqué lu à l’issue du Conseil, qu’il s’agit des projets de décrets n°2.20.289 et n° 2.20.290 concernent la délimitation du périmètre des ORMVA de Tafilalet et d’Ouarzazate, respectivement.

Il s’agit également des projets de décrets n° 2.20.291 et n° 2.20.420 relatifs à l’élargissement du périmètre des ORMVA de Souss-Massa et du Gharb, respectivement, a ajouté le ministre.

Ces projets de décrets visent à conformer la délimitation géographique des ORMVA de Tafilalet, d’Ouarzazate et de Souss-Massa à la dernière division administrative adoptée en 2015, a expliqué. M. Amzazi, ajoutant qu’ils ambitionnent aussi de rapprocher les prestations des services extérieurs du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et Forêts, et d’élargir le périmètre de l’ORMVA du Gharb.

S’agissant de l’ORMVA de Tafilalet, et sur la base des délibérations de son Conseil d’administration lors des sessions du 20 décembre 2017 et du 28 décembre 2018, il a été décidé d’élargir son périmètre d’action en supprimant les collectivités territoriales relevant des circonscriptions de Bni Tadjit et de Talsint et de les rattacher à la Direction provinciale agricole de Figuig.

De même, il a été décidé de réduire son périmètre en supprimant les collectivités territoriales d’Alnif, Lamsissi et Lehassia, relevant de la circonscription d’Alnif, ainsi que les collectivités territoriales d’Assoul et d’Aït Hani relevant de la circonscription d’Assoul (province de Tinghir), qui seront rattachées au périmètre de l’ORMVA d’Ouarazate.

Le porte-parole du gouvernement a noté que concernant l’ORMVA d’Ouarzazate, et sur la base des délibérations de son Conseil d’administration du 12 juin 2018, il a été décidé d’élargir son périmètre pour y inclure les collectivités territoriales d’Alnif, de Lamsissi et Lehassia précitées, de même que les collectivités territoriales d’Assoul et d’Aït Hani susmentionnées, et qui relèvent jusqu’à présent de l’OMRVA de Tafilalet.

En outre, a-t-il ajouté, il a été décidé de réduire le périmètre de l’ORMVA d’Ouazazate en supprimant les collectivités territoriales relevant de la circonscription de Foum Zeguid (province de Tata), et les collectivités territoriales de Taliouine (province de Taroudant) qui seront rattachées respectivement à la direction provinciale de l’agriculture de Tata et à l’ORMVA de Souss-Massa.

Pour ce qui est de l’ORMVA de Souss-Massa, et sur la base des délibérations de son Conseil d’administration du 11 juin 2018, il a été décidé d’élargir son périmètre pour y inclure les collectivités territoriales de Taliouine, d’Agadir Melloul, Ahl Tifnout, Askaoun, Assais, Assaki, Azrar, Iguidi, Sidi Hssain, Taouyalte, Tassousfi, Tizgzaouine, Toubkal, Zagmouzen, Ouzioua et Tisrasse relevant de la circonscription de Taliouine (province de Taroudant).

Concernant l’OMRVA du Gharb, M. Amzazi a souligné que compte tenu des qualifications techniques dont il dispose et de l’expérience accumulée pendant plus de cinq décennies dans les domaines de la gestion des installations d’irrigation et de mise en valeur des terres agricoles, d’une part, et en vue d’une gestion plus efficace des ressources humaines et matérielles, de l’autre, le ministère de l’Agriculture a décidé d’élargir le périmètre de l’ORMVA du Gharb, créé en vertu du Dahir n° 83-66 du 22 octobre 1966, en y incluant les communes de Moulay Abdelkader et de Beni Oual qui sont concernées par le projet d’aménagement hydroélectrique d’Ouad Tine, ainsi que les communes de Lamrabih, Sidi Ameur Al Hadi, Sidi Ahmed Benaissa, Sidi Azzouz, Aïn Dfali, Jorf el Melha et Had Kourt qui recèle de terres agricoles de très bonne qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *