Le Maroc et l’Espagne évitent une tentative d’entrée de 400 migrants

Selon un porte-parole de la délégation gouvernementale à Melilla, la ville a subi ce matin « une forte pression sur le périmètre frontalier », après avoir détecté une approche, vers 4h15, d’un très grand groupe de migrants.

Les forces de sécurité marocaines et espagnoles ont empêché ce vendredi l’entrée massive à Melilla d’un groupe composé de 400 migrants, et ce, « malgré les violences utilisées » par ces personnes dans leur tentative de sauter la double clôture.

Les migrants, de manière organisée, ont été divisés en trois groupes « pour attaquer la clôture en différents points du Nord en même temps », a détaillé la même source. Cependant, il est souligné que « le dispositif anti-intrusion coordonné par la Garde civile enla collaboration avec les forces de sécurité marocaines ont frustré l’entrée », empêchant également les approches successives, il n’y a donc eu aucune entrée irrégulière dans la ville.

De même, la même source indique que « malgré la violence que les migrants ont exercé, avec les jets de pierres et autres objectifs contre la Garde civile, aucun agent n’a été blessé ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *