Le trafic de stupéfiants, c’est aussi une affaire de famille

A leur arrivée à la gare routière Kamra, de Rabat, une femme et son fils de 44 ans, ont été interpellés par les éléments relevant du service préfectoral de la capitale. Les deux prévenus seraient impliqués dans une affaire de trafic de drogue et de psychotropes.

Sujets à une fouille des deux mis en cause, les services de la police ont permis de saisir 2.585 comprimés psychotropes en plus d’une somme d’argent provenant éventuellement du trafic de drogue, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale.

Les deux suspects ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, en vue d’élucider les circonstances de cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *