Le verdict est tombé pour les tueurs du journaliste de la MAP

Les deux mis en cause dans le meurtre du journaliste de la MAP, Hassan Shimi, ont été condamnés à la prison à vie, après un an et demi d’instruction et de procès à la chambre criminelle près de la cour d’appel de Rabat, rapporte le quotidien Al Akhbar dans son édition d’aujourd’hui.

Les deux individus arrêtés dans l’affaire du meurtre de Hassan Shimi, journaliste à la MAP, ont été condamnés à perpétuité par la chambre criminelle du tribunal d’appel de Rabat, après un et demi de procès, selon le quotidien Al Akhbar.

Selon la même source, le premier accusé a indiqué qu’il était venu aux mains avec la victime et qu’il l’avait fait tomber par terre et que son cousin, qui était avec lui dans l’appartement, n’a rien à voir avec les faits. Toutefois, la cour l’a confronté aux photos incluses dans le dossier lesquelles montrent que la victime a été frappée et ligotée.

De son côté, le représentant du ministère public a souligné dans son plaidoyer la gravité du crime «barbare» commis par les deux accusés, demandant leur condamnation à la peine capitale.

Les services de police avaient arrêté les mis en cause l’année dernière et une reconstitution du crime avait eu lieu en mai dernier au milieu d’un dispositif sécuritaire impressionnant.

Hassan Shimi, journaliste à l’Agence MAP, avait été retrouvé ligoté et étranglé , le 3 mai 2017, après que ses proches et ses collègues, restés sans ses nouvelles de lui, aient déclenché les recherches avant de le retrouver assassiné dans son appartement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *