Les établissements scolaires ouvrent leurs portes en fin de semaine pour accélérer la vaccination des étudiants

Dans le but d’accélérer le rythme de l’opération de vaccination contre le Covid-19 au niveau national, un certain nombre de centres seront ouverts exceptionnellement samedi et dimanche (25/26 septembre 2021), notamment des établissements scolaires, avant la rentrée scolaire en octobre prochain.

A cet égard, la Direction Régionale de l’Education et de la Formation de la région de Casablanca-Settat a appelé toutes les mères, pères et tuteurs d’élèves âgés de 12 à 17 ans, à accompagner leurs enfants aux centres de vaccination le samedi et le dimanche pour recevoir les doses de vaccin.

La direction régionale a identifié, selon un communiqué, les établissements d’enseignement qui ont été désignés pour établir l’opération de vaccination, en précisant le type de vaccin utilisé dans chaque centre.

À cet égard, le Dr Moulay Said Afif, membre du Comité scientifique de la vaccination, a souligné que cette étape vise à accélérer le rythme de la vaccination afin d’assurer une entrée à l’école en toute sécurité pour les étudiants, filles et garçons.

Le membre du comité scientifique a souligné, dans une déclaration à la presse, que l’accélération de la vaccination permettra aux étudiants de reprendre leurs études normalement, contrairement à la saison précédente, car l’étude se fera en présence, et non à distance.

La même source a noté qu’un certain nombre d’élèves ayant reçu la première dose du vaccin n’ont pas reçu la deuxième dose, ce qui oblige les parents à accompagner leurs enfants dans les centres de vaccination pour terminer le processus afin d’obtenir l’immunité, notant qu’une dose ne protège pas contre l’infection par le virus.

Le ministère de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur appelle les parents à accompagner leurs enfants pour recevoir leurs doses, il est prévu que des SMS leur soient envoyés pour venir dans les centres vacciner leurs proches.

Le Dr Moulay Said Afif  a rapporté qu’un million et 517 503 élèves entre 12 et 17 ans ont été vaccinés jusqu’à lundi soir dernier, révélant que le pays a pu, en trois semaines, de vacciner 50 pour cent du groupe cible des élèves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *