Les Gilets Jaunes bravent les autorités et le froid

Des milliers de Gilets Jaunes ont défié les intimidations des autorités françaises et l’impressionnant dispositif de sécurité et bravé un froid glacial en descendant dans les rues de Paris pour le neuvième samedi consécutif.
La marche de ce samedi est caractérisée par le calme et un encadrement des marcheurs par des Gilets Jaunes portant des brassards blancs, pour éviter tout débordement susceptible d’entraîner l’intervention des forces de l’ordre des affrontements violents.
Déclenché essentiellement sur fond de revendications sociales, le mouvement des Gilets Jaunes a pour mot d’ordre ce neuvième samedi « Macron dégage », en réponse aux sorties jugées maladroites du président français dont la cote de popularité est au plus bas et qui affronte la pire crise sociale et politique depuis son arrivée euphorique à l’Elysée.
Pendant ces derniers jours, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner, comptant sur l’essoufflement du mouvement, n’a pas cessé de prédire la fin de la contestation en mettant en avant également la mobilisation des forces de l’ordre et la détermination du gouvernement à briser ce mouvement. Peine perdue, car le mouvement a retrouvé sa vitalité et sa détermination ce samedi et dérouté par son organisation.
Perplexes, les autorités parlent bizarrement d’une manifestation qui n’est ni autorisée ni interdite!
En fin de matinée, la police qui opérait des contrôles a état d’une trentaine d’arrestations d’individus à Paris pour port d’arme et participation à un attroupement en vue de commettre des violences. Dans plus d’une quinzaines d’autres villes, notamment à Bordeaux, Marseille, Lille, Nantes ou Bourges où 17 personnes ont été interpellées, on annonçait également des attroupements en vue de marches en début d’après-midi, désavouant ainsi le ministre de l’intérieur qui a annoncé la mobilisation de 80.000 policiers pour dissuader le mouvement des Gilets Jaunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *