Les trois survivants du crash de l’hélicoptère militaire espagnol évacués vers Dakhla

Les trois survivants du crash de l’hélicoptère de l’armée de l’air espagnole, jeudi en fin d’après midi à 40 miles nautiques au sud-ouest de Dakhla, ont été évacués par une patrouille militaire marocaine vers le port de cette ville, a annoncé le ministère espagnol de la défense.

Le ministre espagnol de la défense, Pedro Morenés a tenu à remercier les autorités marocaines, et en particulier les services de secours de l’armée de l’air marocaine pour leur mobilisation et leur aide permettant ainsi de localiser et évacuer les membres d’équipage de cet hélicoptère, indique-t-on de source médiatique espagnole.

Juste après l’annonce du crash, M. Morenés, rappelle-ton, s’était entretenu avec son homologue marocain, Abdellatif Loudiyi qui a mobilisé divers moyens de sauvetage.

L’accident a eu lieu à 40 miles nautiques au sud-ouest de Dakhla, et à 280 miles de Gando (Grande canarie).

L’hélicoptère espagnol avec à bord un capitaine, un lieutenant et un sergent, était sur son chemin de retour du Sénégal où il participait à des manœuvres conjointes depuis le 8 octobre dernier. Il venait juste de décoller de Nouadhibou (Mauritanie) avant de s’écraser dans l’Atlantique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *