L’état d’avancement des grands barrages au centre d’une réunion à Rabat

L’état d’avancement de réalisation des grands barrages a été au centre d’une réunion tenue récemment à Rabat et présidée par le ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara.

La réunion tenue en présence des responsables d’aménagements temporaires de ces ouvrages, a été consacrée à l’examen de l’état d’avancement des travaux de réalisation des ouvrages en question, ainsi qu’aux mesures administratives, techniques et financières à entreprendre afin d’assurer l’achèvement des travaux y afférents selon les calendriers qui leur sont assortis, et ce, dans l’objectif d’entamer leur mise en eau et exploitation dans les meilleurs délais, indique un communiqué du ministère.

Il s’agit de 18 grands barrages, répartis sur plusieurs provinces à travers le Royaume, qui permettront d’assurer le stockage d’un volume total d’eau avoisinant 4 milliards de mètres cubes, avec un coût global de 20,6 milliards de dirhams.

Lors de cette réunion, le ministre a mis en exergue la place importante qu’occupe la construction des barrages dans cette politique de l’eau, à travers notamment la mobilisation des ressources en eau, surtout eu égard aux changements climatiques que connaît la région, en plus de leur contribution dans la protection des personnes et des biens face aux risques d’inondation et dans la sécurité hydrique du pays notamment pendant les périodes de soudure.

M. Amara a également insisté sur l’importance d’entreprendre toutes les mesures possibles et a appelé à renforcer la coordination entre les différents intervenants au niveau central et territorial, à savoir l’Administration, les entreprises, les bureaux d’études, les laboratoires, les autorités locales et les représentants de la population, dans le but de surpasser les contraintes et les difficultés entravant l’avancement des travaux au niveau desdits ouvrages, dans la perspective d’achever leur réalisation dans les délais prévus.

Dans ce sens, le rôle fondamental des opérations de sensibilisation du citoyen sur le comportement à adopter vis-à-vis de cette ressource vitale qu’est l’eau, dont la mobilisation est confrontée à plusieurs problématiques à l’échelle nationale, régionale et internationale a été discuté.

Dans le même sillage, l’importance d’adopter une approche proactive concernant les projets futurs, notamment ceux du Programme Prioritaire d’Approvisionnement en Eau Potable et d’Irrigation 2019-2026, préparé selon les instructions du Roi, et présenté à l’occasion de différentes réunions présidées par le souverain a bénéficié d’une attention particulière lors de la réunion.

M. Amara a appelé à figer les procédures qui encadrent la gestion des chantiers des grands barrages, dans l’objectif de permettre à la hiérarchie à tous les niveaux d’agir rapidement et en temps opportun afin de prendre les dispositions qui s’imposent pour remédier aux problèmes entravant la bonne marche des travaux, notamment en ce qui concerne l’assainissement de l’assiette foncière, ajoute la même source.

Par la suite, les chefs d’aménagements temporaires des 18 grands barrages ont présenté des exposés sur l’état d’avancement des travaux au niveau de chaque projet, ainsi que le planning des travaux restants à réaliser pour l’achèvement des travaux.

Ainsi, il ressort des différents exposés que les travaux ont été achevés au niveau des barrages Dar Khroufa à Larache, Charif Al Idrissi vers Tétouan, et Tamaloute vers Midelt.

Par ailleurs, les travaux de réalisation du barrage Ouljet Es Soltane sont à 99,6% et 99% et 75% respectivement au niveau des barrages Timkit à Errachidia et Kaddoussa à Errachidia.

Le barrage El Kharroub dans les provinces de Larache et Tetouan est réalisé à 73% Sidi Abdellah dans la région de Taroudant 65% et M’dez vers Sefrou et Boulemane à 55%, 38 pc à Agdez vers Zagora, 30% Tiddas vers Khémisset, 24% à Ghiss vers Hoceima, 18% Essakia El Hamra vers Laayoune, 15% à Targa Ou Madi vers Guercif et Toudgha et 13% au barrage Fask à Guelmim.

Les travaux démarreront dans les prochains jours au niveau des barrages Boulaaoune dans la région de Chichoua et Ait Ziat dans la régions El Haouz.

Il convient de rappeler que la mise en eau des barrages Dar Khroufa dans la province de Larache, Charif Al Idrissi dans la province de Tétouan et Tamaloute dans la province de Midelt a été opérée. De même, la mise en eau des barrages Timkit dans la province d’Errachidia et Oueljet Es Soltane dans la province de Khémisset sera effectuée avant la fin de l’année 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *