L’Etat islamique appelle à de nouvelles attaques en Tunisie

Il y a encore trois semaines, l’Etat islamique (EI) avait revendiqué les deux attentats suicides qui avaient frappé la capitale, Tunis, faisant plusieurs morts et blessés. Dans une vidéo diffusée sur Telegram, attribuée à l’EI, dans la nuit du 16 au 17 juillet, l’Etat islamique a appelé à de nouvelles attaques en Tunisie.

La vidéo, qui montre des hommes cagoulés et armés, a été diffusée dans la nuit de ce mardi à mercredi sur le compte du groupe EI de la messagerie Telegram. Les autorités n’ont pas pu l’authentifier dans l’immédiat, mais le signé du «bureau médiatique de l’EI en Tunisie» apparaissait sur la vidéo. Encore plus grave, cet enregistrement de propagande est présenté comme filmé en Tunisie même. 

Dans la vidéo, le groupe d’hommes armés prêtent allégeance au chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi, le «commandeur des croyants». «Vos soldats et vos fils en terre de Kairouan se portent bien», a déclaré l’un d’eux, surnommé «Abou Omar al-Tounsi», en référence à la région de Kairouan, considérée comme la 4ème ville sainte en Islam. Un autre djihadiste surnommé «Abou Khaled al-Tounsi», appelle à «semer la terreur» en Tunisie.

Après la révolution de 2011, la Tunisie a été confrontée à une montée du mouvement djihadiste, causant la mort de dizaines de soldats et de policiers, mais aussi de nombreux civils et touristes étrangers. L’état d’urgence instauré en novembre 2015 dans le pays, après l’attaque qui a ciblé le musée du Bardo en mars 2015 et qui avait fait 22 morts, a été renouvelé à plusieurs reprises. Récemment, dans la nuit du 2 au 3 juillet, un djihadiste présumé recherché par les autorités tunisiennes est mort lors d’une opération de police après avoir activé sa ceinture explosive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *