L’ONU demande la libération immédiate de tous les détenus du Hirak en Algérie

 La Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a appelé vendredi les autorités algériennes à libérer immédiatement toutes les personnes arrêtées pour avoir participé aux manifestations pacifiques du mouvement pro-démocratique du Hirak.

Présentant son rapport sur la situation globale des droits de l’homme dans le monde, Mme Bachelet a rappelé que les manifestations se poursuivent dans plusieurs provinces en Algérie pour marquer l’anniversaire du mouvement du Hirak.

Elle a souligné, dans ce sens, que “de véritables élections démocratiques reflétant la volonté populaire sont essentielles pour garantir la légitimité de l’autorité des gouvernements et la confiance du peuple”.

Dans son rapport présenté dans le cadre de la 46e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme a passé en revue la situation des droits de l’homme dans une soixantaine de pays dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *