L’Opinion : Derrière l’affaire Pegasus, un stratagème flagrant, soutient Najib Mikou

Najib Mikou, expert en Prospective et Etudes Stratégiques, accuse dans les colonnes de L’Opinion les ennemis du Maroc ainsi que les jaloux de faire campagne contre lui depuis le 10 décembre 2019.

Pour Najib Mikou, la large campagne de diffamation pour intimider le Maroc a commencé avec la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara par les Etats-Unis.

S’en est suivi la gestion exemplaire de la gestion du Covid-19, saluée à l’international qui a focalisé l’attention sur le royaume. Et force a été de reconnaître que le Maroc a marqué les esprits par ses « rayonnement africain, performance contre le terrorisme, maîtrise des flux migratoires, aide précieuse pour pister les menaces terroristes qui les guettent, résilience face à un Coronavirus dévastateur, Accord médical avec la Chine pour la fabrication de vaccins, rapprochement de plus en plus affirmé et fécond avec la Russie, résistance face aux provocations cyniques de Berlin et de Madrid, positionnement comme Hub incontournable et crédible vers l’Afrique, stabilité, dédain face aux généraux enragés d’Alger, etc », énumère Najib Mikou.

Pour toutes ces raisons, affirme-t-il, les ennemis du Maroc tentent de le freiner dans son expansion. Ils apprendront à leurs dépens, déclare-t-il, que le Maroc est uni autour de ses institutions et de son roi, et rien ne viendra l’ébranler. N’en déplaise aux esprits chagrins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *