Malgré la maladresse des autorités espagnoles, les relations entre le Maroc et l’Espagne ne se détérioreront pas, selon le directeur de Atalayar

Commentant l’état des relations entre le Maroc et l’Espagne à la suite de l’hospitalisation de Brahim Ghali à Logroño sous une fausse identité algérienne, le directeur du magazine espagnol Atalayar, Javier Fernandez Arribas, a estimé que malgré cette maladresse des autorités espagnoles, «les relations entre les deux voisins méditerranéens ne se détérioreront pas compte tenu des nombreux intérêts en jeu».

Le directeur du magazine espagnol Atalayar a affirmé que le retrait de Pablo Iglesias de la vie politique contribuera à l’amélioration des relations entre les deux pays, mais permettra surtout à l’Espagne d’adopter une position proche du Maroc à l’égard de la question du Sahara.

Dans ce sens, Javier Fernandez Arribas a appelé l’Espagne à prendre en considération la dynamique actuelle en cours créée par la reconnaissance américaine de la souveraineté marocaine sur son Sahara, notant qu’elle pourrait favoriser un règlement définitif de la question du Sahara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *