Margallo : « La priorité absolue de la politique extérieure espagnole est le Maghreb, en particulier le Maroc ».

Le ministre espagnol des Affaires étrangères et de la coopération en fonction, José Manuel García-Margallo a affirmé, ce mardi 10 mai que « la priorité absolue de la politique extérieure espagnole est le Maghreb, en particulier le Maroc ».

Le chef de la diplomatie espagnole qui s’exprimait lors d’un séminaire sur les « Opportunité et les défis en Méditerranée occidentale organisé par l‘Institut Royal El Cano et la Fondation Cajasol à Séville, a mis en relief « l’importance stratégique » du Maghreb pour l’Espagne.

Il a déploré le fait que l’Union du Maghreb Arabe (UMA) n’arrive pas à avancer à cause d’un « problème latent entre l’Algérie et le Maroc » affirmant à cet égard que les « données sont désespérantes ».

Concernant le terrorisme, le ministre espagnol a fait savoir que 78% des 32.600 victimes du terrorisme en 2015 ont été enregistrées hors d’Afrique du nord ce qui ne veut pas dire que cette région est exempte du phénomène du terrorisme. Selon lui, la Libye constitue « un problème de première importance » soulignant que « la grande erreur de la politique extérieure occidentale, à l’instar de ce qui s’est passé en Irak, est d’avoir renversé le dictateur sans penser à l’après dictateur ».

Margallo a par ailleurs mis en garde contre Daech qui, selon lui, pourrait déstabiliser toute l’Afrique du Nord et partant, menacer l’Europe et fondamentalement le sud de ce continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *