Maroc : les subventions à la pêche au menu d’un séminaire à Genève

Les enjeux et perspectives d’amélioration des disciplines et des règles concernant les subventions à la pêche dans le cadre des négociations menées au sein de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) ont été au centre d’un séminaire organisé lundi à Genève par le Maroc.

Le Maroc a organisé hier à Genève un séminaire qui a été l’occasion de passer en revue les diverses tendances et propositions techniques et statistiques liées à la distinction entre la pêche artisanale et la pêche industrielle à grande échelle.

Lors de ce séminaire, modéré par l’ambassadeur représentant permanent du Royaume à Genève, Omar Zniber, les participants se sont penchés sur des questions relatives aux subventions qui favorisent la surpêche et la surcapacité, mettant l’accent sur l’impératif de trouver un équilibre durable entre le soutien à la production des pêcheries et la conservation des ressources halieutiques.

Ils ont, également, insisté sur la nécessité de parvenir à un accord constructif, équitable et significatif sur ce sujet, afin de montrer que le système commercial multilatéral constitue un forum utile en matière de coopération internationale et d’élaboration de règles communes.

Les discussions ont mis en exergue, en outre, les considérations écologiques et socio-économiques qui rendent nécessaire le traitement séparé de la pêcherie à grande échelle et la pêcherie à petite échelle dans le cadre des disciplines relatives à la surcapacité et à la surpêche.

L’importance de suivre une approche graduelle dans le traitement des questions de subventions a également été soulignée afin de permettre un changement en douceur du secteur de pêche dans le monde, à travers une approche gagnant-gagnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *