Melillia : Imbroda demande à Madrid de faire pression sur le Maroc pour réadmettre ses mineurs en situation irrégulière

Le président du gouvernement autonome du préside occupé de Melillia, Juan José Imbroda a indiqué qu’il allait demander au gouvernement espagnol d’exhorter le Maroc à accepter le retour des mineurs provenant de ce pays ayant réussi à accéder à cette enclave de manière clandestine.

Imbroda a fait cette déclaration à la presse à la suite de l’incident au cours duquel un jeune mineur non accompagné a trouvé la mort en tentant d’accéder à un bateau au quai du port commercial de Melillia.

Il a précisé que cette question sera abordée par le conseiller au bienêtre social lors de sa visite prochaine à Madrid avec la Secrétaire générale à l’immigration et la migration, Marina del Corral.

« Nous allons voir si nous parvenons à faire en sorte que le Maroc accepte d’accueillir ses mineurs », a dit Juan José Imbroda, qui a rappelé l’existence d’un accord de réadmission entre les deux pays, signé il y a plus d’une décennie.

Selon lui, le fait qu’un pays accepte de rapatrier ses mineurs pour leur permettre de regagner leur famille puisse paraître « une chose normale », pour le Maroc il semble que « ce n’est pas le cas », d’où la nécessité de recourir au gouvernement espagnol pour qu’il fasse tout son possible afin d’amener ce pays à accepter ses ressortissants mineurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *