Notre-Dame de Paris : début des travaux de décontamination

Le chantier pour éliminer les centaines de tonnes de plomb qui se sont libérées après l’incendie de Notre-Dame de Paris débute aujourd’hui. Cette opération de décontamination du plomb qui a pénétré dans le sol aux alentours de la cathédrale durera jusqu’au 23 août.

Un nettoyage à ultra-haute pression a commencé ce mardi 13 août par mesure de décontaminer le sol imprégné de plomb autour de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Selon le ministère français de la Culture, la préfecture de police de Paris a commencé, lundi 12 août, à installer des barrières délimitant la zone autour de Notre-Dame où un nettoyage à ultra-haute pression aura lieu aujourd’hui.

La méthode employée, l’ultra-haute pression, est rendue plus efficace par l’ajout d’un détergent, le tensioactif, agent chimique permettant d’augmenter les capacités d’étalement et mouillage d’un liquide. Ce tensioactif devra être aspiré et récupéré.

Le ministère a indiqué aussi qu’un gel désincrustant sera appliqué à certains endroits pour permettre l’aspiration des particules de plomb. Cette opération devrait durer un jour. Celle-ci devra sécher pendant trois jours et sera ensuite retirée progressivement, ce qui devrait prendre au moins cinq jours. La solution de l’ultra-haute pression, qui concernera les surfaces principales, devrait être plus rapide que celle du gel.

A noter qu’auparavant, l’Agence régionale de santé a décidé de fermer 4 écoles proches de Notre-Dame de Paris qui étaient touchées par une pollution au plomb jusqu’à ce qu’elles soient dépolluées de plomb.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *