ONSSA : 17.641 tonnes d’aliments avariés détruites en 2019

17.641 tonnes d’aliments avariés ont été détruites ou refoulées par les services de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) en 2019, selon un communiqué de l’établissement.

En 2019, l’ONSSA a procédé à 74.799 opérations de contrôle ayant concerné « un total de plus de 13 millions tonnes de produits alimentaires, dont 17.641 tonnes ont été détruites ou refoulées », précise le communiqué de l’établissement. 2.243 procès-verbaux d’infractions ont été émis.

« Les motifs de destruction de ces produits impropres à la consommation sont dus à leur origine inconnue, le non-respect des conditions de conservation et de stockage, l’expiration de la péremption et le non-respect de l’étiquetage», explique l’Office,  qui ajoute que «11.388 tonnes de produits non conformes ont été refoulées».

S’agissant du contrôle des plants importés, plus de 256 millions de plants ont été contrôlés dont les plants des fruits rouges, les plants fruitiers et les plants d’ornement.61.167 têtes de bovins, plus de 9 millions de poussins et de dindonneaux d’un jour. De même, plus de 4 millions de tonnes de produits destinés à l’alimentation animale ont été contrôlés, fait savoir le communiqué.

Du reste, plus de 3 millions de tonnes de produits alimentaires ont été contrôlés, l’octroi des autorisations sur le plan sanitaire a abouti au traitement de quelque 3200 demandes et à la délivrance de 1157 nouvelles autorisations. 40 autorisations, en revanche, ont été suspendues.

S’agissant de l’exportation, les services de l’ONSSA ont inspecté plus de 3 millions de tonnes de produits alimentaires qui ont abouti à la délivrance de 139.845 certificats sanitaires et phytosanitaires.

En ce qui concerne l’octroi des autorisations sur le plan sanitaire, les services de l’ONSSA ont traité 3199 demandes au cours de l’année 2019, et ces dernières ont abouti à la délivrance de 1157 nouvelles autorisations. Dans le même sens, et dans le cadre du programme de suivi et de contrôle des établissements autorisés sur le plan sanitaire par l’ONSSA, les services de l’Office ont effectué 3.218 visites de contrôle de conformité sanitaire des établissements autorisés, et ce, afin de vérifier le respect des exigences sanitaires. Suite à ces contrôles, les services compétents de l’Office ont procédé à la suspension de 40 autorisations sanitaires, et au retrait d’autorisation sanitaire à 89 établissements. De plus, 154 attestations pour le transport international et 10.911 certificats d’agrément sanitaire pour le transport national des produits périssables ont été délivrés.

Par ailleurs, dans le cadre de la réévaluation des risques des pesticides homologués au Maroc à la lumière des évolutions scientifiques, les services de l’ONSSA ont retiré en 2019 cinq (5) matières actives entrant dans la composition des pesticides. Ceci porte à 48 le nombre de pesticides agricoles retirés du marché marocain.  De même, il y a eu le refoulement de 10 tonnes de pesticides non conformes en 2019. En ce qui concerne l’utilisation des pesticides, l’ONSSA a détruit 136 tonnes de pommes de terre et 125 tonnes de menthe en raison du dépassement des taux des résidus de pesticides autorisés ou de l’utilisation de pesticides non autorisés pour l’usage sur ces produits végétaux.

En revanche, plus de 2.000 visites de contrôle ont été effectuées dans le cadre des commissions provinciales mixtes au niveau des souks hebdomadaires. Ces visites ont connu la saisie et la destruction de 773 unités de médicaments vétérinaires d’origine inconnue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *