TPE : un nombre record de faillites en 2020

Le nombre des entreprises, principalement des TPE, qui ont fermé boutique en 2020 a doublé par rapport à 2019 pour atteindre 20 000 entreprises.

La Confédération marocaine de TPE-PME souligne que l’état d’urgence et le prolongement du couvre-feu ont lourdement affecté les entreprises au Maroc, notamment les très petites entreprises qui n’ont pas pu bénéficier des mesures de soutien accordées par le gouvernement et le CVE.

La Confédération explique que les autorisations de déplacement limitent la mobilité des entrepreneurs. Elle rappelle ainsi que les TPE-PME vivent une fragilité structurelle et financière qui s’est aggravée par la pandémie et que les mécanismes mis en place par le CVE n’ont en aucun cas été adaptés à ces petites structures.

En outre, la prolongation du couvre-feu perturbe profondément l’activité économique des petites structures, des commerçants, restaurants et petits prestataires qui sont déjà asphyxiés étant donné qu’il leur est difficile de bénéficier des modes de financement instaurés par le système bancaire. 

Il serait donc plus adéquat d’instaurer des mesures fiscales et financières plus favorables aux petites entreprises fragilisées par la pandémie, note la Confédération qui souligne que les TPE- PME constituent une composante importante de l’économie nationale puisqu’elles représentent plus de 95 % du tissu productif et contribuent à 40% des investissements privés et 30% des exportations.

A ce titre, la Confédération rappelle les résultats de l’étude qu’elle a réalisée en mars – avril sur l’impact de la crise économique causée par la Covid-19 et qui a montré que plus de 83% de ces entités étaient en arrêt total pendant le confinement et déplore ainsi la sourde oreille du gouvernement devant ses revendications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *